Croix Rouge de Belgique : de l’aide alimentaire à la récupération d’invendus

Par Good Food

À l’origine, une équipe de bénévoles de la Croix-Rouge motivés, commençant petit en rêvant grand. En 2016, ils adressent une demande de soutien dans le cadre d’un subside Good Food. Ce budget, une fois accordé, leur permet de lancer leur épicerie sociale à Auderghem. Trois ans plus tard, le soutien apporté par Good Food à cette initiative locale a pris de l’ampleur. Aujourd’hui, Good Food  supporte activement la Croix-Rouge de Belgique pour son initiative de récupération d’invendus à Bruxelles, à l’échelle de plusieurs communes.

Le projet est innovant à plus d’un titre. Forte de son expertise et de son réseau, la section locale d’Auderghem a développé la récupération d’invendus pour venir en aide aux personnes en difficulté dans la commune. Dans ses colis, elle propose un choix varié de produits de qualité, frais et de saison.

Au total, près de 13 tonnes d’invendus, provenant de boulangeries et des magasins du quartier ont été collectés par la section locale d’Auderghem entre septembre 2016 et fin 2017. Pour les bénéficiaires : que des produits frais et de qualité ! Cette expérience locale a convaincu la Coordination régionale Bruxelles-Capitale de la Croix-Rouge de Belgique de lancer un projet de récupération d’invendus de plus grande ampleur. Un projet pilote qui a fait des émules…

Objectifs : réduire le gaspillage alimentaire et offrir une alimentation saine aux plus démuni·e·s

Partant de l’expérience de la section locale d’Auderghem, le projet a pour ambition de développer l’aide alimentaire au travers de la récupération d’invendus au niveau de 5 sections locales (Etterbeek, Forest, Schaerbeek et Woluwe-Saint-Pierre et évidemment, Auderghem). L’objectif est de permettre de réduire le gaspillage alimentaire tout en donnant accès à des produits frais, en vrac et de saison aux bénéficiaires des épiceries sociales et des colis alimentaires de la Croix-Rouge. Résultat : après 4 mois seulement, 5,3 tonnes d’invendus alimentaires ont été récoltés pour 1.000 bénéficiaires en moyenne.

Des prévisions à la hausse

Le subside Good Food de 2018 a été un fameux coup de pouce : la Croix-Rouge récolte aujourd’hui, au niveau régional, environ 2,5 tonnes d'invendus par mois. Ce chiffre reste malgré tout insuffisant pour couvrir l'ensemble des besoins des diverses associations d'aide alimentaire. L’organisation met la barre plus haut. Son but est, d’ici fin 2020, d'augmenter la quantité de surplus alimentaires revalorisés, pour atteindre 8 tonnes par mois. Pour les familles dans la précarité, cela signifie des colis plus fournis (4 kg en moyenne contre 2 kg aujourd’hui).  La Croix-Rouge devrait prochainement développer et apporter son renfort en aide alimentaire dans les communes d’Anderlecht et de Molenbeek-Saint-Jean. Ce qui signifie qu’ils pourront venir en aide à plus de bénéficiaires également.

Dernières news

Découvrez l’actualité Good Food : les évènements, les projets et les initiatives menées par les acteurs qui contribuent à instaurer une alimentation plus durable dans notre capitale.